Transport de médicaments : le point sur les Bonnes Pratiques de Distribution (BPD)

Malgré la complexité des circuits de fabrication et de distribution des médicaments au niveau mondial, la qualité et la sécurité des médicaments doivent être garanties ! Les acteurs de la logistique se réfèrent toujours à la dernière version des BPDG datant du 5 novembre 2013. Point sur les Bonnes Pratiques de Distribution en Gros des médicaments.

Les Bonnes Pratiques de Distribution des médicaments (BPD)

Bonnes Pratiques de Distribution : qui est concerné ? 

BPDG des médicaments et logistique de la chaîne du froid

Les Bonnes Pratiques de Distribution des médicaments

 

Le texte officiel des BPD ne concerne que la partie logistique du médicament. Il s’adresse aux fabricants, exploitants chargés des opérations de distribution en gros, importateurs, dépositaires, grossistes répartiteurs et établissements pharmaceutiques. 

Les transporteurs ne sont pas soumis à des règles pharmaceutiques (transport dans un emballage isotherme dédié, etc.) ni à des contrôles. Cela dit, la responsabilité des laboratoires pharmaceutiques est engagée quant au choix de leurs sous-traitants. Ils disposent d’un cadre réglementaire et doivent s’assurer que les médicaments sont transportés dans de bonnes conditions. 

Quoi qu’il en soit, il est incontournable que tous les acteurs de la chaîne logistique veillent au maintien de l’intégrité des médicaments transportés, et cela passe notamment par le respect de la chaîne du froid. Nous avons déjà abordé le fait les conditions de transport des produits thermosensibles est mieux pris en compte dans la dernière mise à jour des BPD.

 

Les principes fondamentaux à respecter dans les BPD

Transport de produits pharmaceutiques thermosensibles

Distribution de médicaments sous chaîne du froid : quelles obligations ?

 

Les Bonnes Pratiques de Distribution des médicaments régissent la gestion de la qualité, le personnel, les locaux, et les équipements. Les conditions de mise en œuvre des points suivants sont établies dans le texte officiel :

  • l'approvisionnement, la réception, le stockage et la manutention des produits,
  • la sécurisation de l’approvisionnement (qualification des fournisseurs et des destinataires) et des transactions,
  • la préparation et la livraison des commandes,
  • le transport des produits nécessitant des conditions spéciales comme les produits thermosensibles (maîtrise de la température, traçabilité) – cela concerne les produits à transporter sous chaîne froide mais aussi en « ambiant » à +15°C/+25°C,
  • les retours de produits non défectueux, la gestion des réclamations, des rappels ou des retraits de produits, la détection des produits falsifiés, la destruction des produits inutilisables,
  • la documentation obligatoire et l'auto-inspection. 

 

La version en vigueur des BPD renforce les exigences de sécurité à tous les échelons de la distribution. Orientées sur la sécurité du circuit (et non sur la seule sécurité du produit), elles permettent de garantir le maintien de l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement, la qualité des médicaments, et leur approvisionnement en temps et en heure sur l’ensemble du territoire. 

Le respect de votre vie privée est notre priorité. Notre site utilise des cookies à des fins d’analyse d’audience. Vous pouvez accepter ou refuser le dépôt de cookies.