Respect de la chaîne du froid des médicaments : informez vos patients !

En tant que professionnel de santé, vous êtes le plus à même d’informer votre patient sur l’importance de conserver son traitement pharmaceutique thermosensible à la bonne température. Le respect de la chaîne du froid est primordial, même pour les produits qui sont achetés occasionnellement comme les vaccins.  Voici comment sensibiliser votre patient en 3 étapes.

1. Informez vos patients sur les risques encourus 

80% des nouvelles molécules pharmaceutiques mises sur le marché en Europe sont issues des biotechnologies. Les médicaments biologiques constituent des avancées majeures pour lutter contre des maladies chroniques graves ou invalidantes telles que : 

  • cancer, 
  • arthrite rhumatoïde, 
  • maladies gastroentérologiques, 
  • maladies hématologiques (du sang), 
  • maladies auto-immunes (comme la sclérose en plaque), 
  • déséquilibres thyroïdiens, 
  • insuffisances rénales chroniques, 
  • psoriasis, 
  • maladie de Crohn,
  • diabète. 

 

Dans la plupart des cas, les médicaments biologiques sont produits à partir de cellules vivantes. Ils permettent d'élaborer des vaccins, des hormones, des virus transformés, des cellules ou des plantes modifiées. Parmi ces médicaments, nous avons par exemple l’insuline, les anticorps monoclonaux, les hormones de croissance, les médicaments dérivés du sang et les vaccins

Pour garder leur intégrité, ces médicaments nécessitent pour la plupart d’être conservés à une température comprise entre +2°C et +8°C.

 

2. Délivrez à vos patients une solution isotherme adaptée

 

Disposez-vous de solutions isothermes à proposer à vos patients pour qu’ils puissent transporter leurs médicaments en toute sécurité jusqu’à leur domicile ? Nous avons développé une pochette isotherme labellisée qui maintient jusqu’à 1 heure les médicaments thermosensibles à +5°C durant leur transport de l’officine au domicile des patients. Cette pochette isotherme, nommée Igloo, sera disponible pour le grand public dès avril 2016. Vous pouvez d’ores et déjà vous en équiper pour vos patients !

 

Pochette isotherme Igloo

 

Sans pochette isotherme homologuée pour une conservation en strict +2/+8°C, le médicament thermosensible ne pourra pas conserver son intégrité et ne devra pas être administré. 

 

3. Recommandez à vos patients les bons gestes à avoir 

Sécuriser la chaîne du froid des médicaments

 

Nous vous avons indiqué 5 gestes simples pour sécuriser la chaîne du froid au moment de la réception des médicaments. Quant au patient, il va devoir suivre vos conseils. 

Avec la pochette Igloo, votre patient n’a plus de manipulation à faire, il lui suffit de mettre la pochette contenant le médicament directement dans le réfrigérateur. 

 

Mais si vous lui fournissez un autre type de pochette ou une sacoche isotherme, elle doit être accompagnée d’accumulateurs de froid (ou de gels eutectiques) afin de maintenir le médicament entre +2 et +8°C. Expliquez-lui alors comment procéder :

  • Placer le produit de santé au réfrigérateur le plus rapidement possible, mais ni dans le bac à légumes, ni dans la porte (la température peut dépasser les +8°C).

 

S’il doit ensuite se rendre à un rendez-vous médical avec le produit : 

  • Congeler préalablement les accumulateurs de froid comme indiqué sur la notice d’utilisation de la solution isotherme.
  • Mettre le traitement dans la solution isotherme avec la source de froid. 

 

Votre patient doit comprendre qu’il ne faut pas tarder à mettre les médicaments au frais suite à un déplacement. Si la solution isotherme le maintient à la bonne température, c’est pour une durée limitée – surtout en été quand les températures extérieures sont élevées. Il faut donc prendre toutes les précautions pour sécuriser la chaîne du froid au plus vite. 

Le respect de votre vie privée est notre priorité. Notre site utilise des cookies à des fins d’analyse d’audience. Vous pouvez accepter ou refuser le dépôt de cookies.