Emballage isotherme : quelles dimensions ?

Vous avez une demande spécifique d’emballage isotherme pour transporter vos produits thermosensibles. Votre cahier des charges sera utile pour déterminer les dimensions de l’emballage. Les principaux paramètres à prendre en compte pour le dimensionnement sont les exigences du produit à transporter et les contraintes logistiques. Explications.

Dimensionnement d'un emballage isotherme

Quelle est la plage de température requise ? 

Pour le transport de vos produits thermosensibles, le premier élément à déterminer est la plage de température dans laquelle le produit doit être conservé, sans rupture de chaîne du froid. Les intervalles les plus demandées dans le secteur pharmaceutique sont +2/+8°C,  +15/+25°C ou -35°C.

Nous pourrons ensuite déterminer la source de froid, c’est à dire le type et le nombre de plaques eutectiques à insérer dans l’emballage, et leur disposition dans l’emballage (ce qui aura un impact sur ses dimensions finales). Les sources de froid peuvent être réparties à l’unité ou sur des plateaux et insérées dans des compartiments spécifiques dans l’emballage. Vous en saurez plus dans un prochain article ! 

 

Quel est le volume de produits à transporter ?

 

Votre emballage isotherme doit-il être conçu pour transporter de petits volumes de produits, ou nécessite-t-il d’expédier une palette entière de produits ? Vos réponses à ces questions nous permettront de partir plutôt sur une caisse réfrigérante de type Sofribox® ou sur un grand container. 

 

Quelles sont les contraintes logistiques à prévoir ? 

Expéditions chaîne du froid, distribution pharmaceutique sous chaîne du froid, solutions isotherme logistique pharmaceutique.

Contraintes logistiques du transport de produits pharmaceutiques sous chaîne du froid

 

Votre emballage va être exposé à différentes conditions de température pendant son circuit.

Quels seront les profils de températures rencontrés ? Quelle sera la durée de chaque étape ?

Ces informations permettent de déterminer l’autonomie requise de la caisse. L’enjeu est que l’emballage soit autonome pendant toute la durée du transport, du chargement jusqu’à l’arrivée. On calcule l’autonomie en fonction du cas le plus défavorable de l’expédition. 

Pour maîtriser la chaîne du froid pendant le transport, il faut concevoir un emballage isotherme avec une épaisseur d’isolant adaptée, et une source de froid suffisante

Les différents critères interagissent donc entre eux. Ce n’est pas seulement le volume de produits à transporter qui détermine le dimensionnement de l’emballage, mais aussi la plage de température requise, les conditions et la durée de l’expédition, etc. N’hésitez pas à nous contacter pour la conception de votre caisse isotherme sur mesure.

Le respect de votre vie privée est notre priorité. Notre site utilise des cookies à des fins d’analyse d’audience. Vous pouvez accepter ou refuser le dépôt de cookies.