Transport de médicaments : quelles sont les 3 fonctions d’un emballage isotherme ?

Un médicament est constitué d’un emballage primaire et d’un ou plusieurs emballages secondaires. L’emballage primaire désigne la boîte de médicament, qui est un support d’information pour le patient. L’emballage secondaire sert au conditionnement et au transport. Lorsque des médicaments doivent être transportés sous une certaine température pour garantir leur intégrité, l'industrie pharmaceutique utilise des conditionnements isothermes (containers, caisses ou pochettes).

Quelles sont les 3 fonctions d’un emballage isotherme ?

1. Il protège les médicaments des températures extérieures

Caisse isotherme pour transport de produits pharmaceutiques thermosensibles

L’emballage isotherme protège les médicaments des températures extérieures pendant le transport.

 

La première utilité de l’emballage isotherme, c’est de conserver le médicament dans une plage de température donnée afin d’assurer son intégrité, donc garantir toutes ses propriétés thérapeutiques.

Un emballage isotherme peut maintenir des produits au frais, sous +2/+8°C, congelés (-18/-20°C) ou encore à température dite « ambiante » sous +15/+25°C.

Quelles que soient les températures extérieures, le rôle de l’emballage isotherme est de garantir une température stable afin de maintenir les produits, en l’occurrence les médicaments, à la même température tout au long du transport. Sachant qu’il est extrêmement nocif pour un médicament thermosensible d’être congelé, l’emballage a pour rôle de protéger à la fois du chaud et du froid.

C’est chose facile lorsque le transport s’effectue sur le territoire français, où les variations de température ne sont pas très importantes. En revanche, la problématique est toute autre pour des transports internationaux, où l’emballage peut passer par des zones géographiques aux variations de température extrêmes. Par exemple, un emballage peut être expédié du Brésil où il fait une température de 28°C pour être livré en Russie où il fait -8°C. 

 

2. Il protège la santé du patient

L’importance de l’emballage isotherme pour le patient

L’importance du maintien de la chaîne du froid des produits pharmaceutiques pour le patient.

 

Un médicament thermosensible permet de soigner des patients : le respect de la chaîne du froid est primordial. Si le médicament n’est pas maintenu dans de bonnes conditions de température, il devient au mieux inefficace, au pire toxique. C’est un allié de choix dans le traitement thérapeutique du patient. L’emballage se doit d’être fiable, car la santé du patient en dépend.

Les médicaments transportés dans des emballages isothermes sont des médicaments issus de cellules vivantes : les vaccins, l’insuline, les traitements anticancéreux… Ils sont issus de plusieurs années de recherche pharmaceutique et sont donc coûteux. Ils offrent une thérapie ciblée particulièrement efficace. Ce sont des médicaments fragiles qui nécessitent des précautions particulières pendant les phases de stockage et de transport, jusqu’à l’administration au patient. 

 

3. Il protège contre les chocs

 

Si le polyuréthane est un isolant thermique très performant, il permet aussi de protéger les médicaments des chocs que pourraient recevoir la caisse isotherme pendant le transport. Nous utilisons aussi du polypropylène, une matière solide et très résistante aux chocs, ainsi que du plastique pour une résistance accrue aux chocs. Notre container iBox est constitué d'une flight-case : il s'agit d'une caisse en profilé aluminium et panneaux de plastique alvéolaires, extrêmement résistante aux chocs. 

Pour une protection optimale, la caisse doit être bien remplie. Cette bonne pratique permet aussi au froid de bien se répartir dans l’ensemble de l’emballage.

Le respect de votre vie privée est notre priorité. Notre site utilise des cookies à des fins d’analyse d’audience. Vous pouvez accepter ou refuser le dépôt de cookies.