Logistique des vaccins : « Nous sommes dans une course contre la montre »

Logistique des vaccins : « Nous sommes dans une course contre la montre »
parution

« Livrer des produits à -70°C, avec des emballages remplis de glace carbonique demande une logistique très lourde et très coûteuse ». Le défi logistique de la distribution des vaccins contre la Covid-19 ne sera pas seulement relevé par des grands groupes : Sofrigam, PME française spécialisée dans la conception d'emballages réfrigérés pour le secteur pharmaceutique, se mobilise. Les journées sont « intenses » mais pas « stressantes » pour les équipes de Sofrigam, habituées à relever les challenges du maintien de la chaîne du froid à l'échelle internationale.

Alors que la Grande-Bretagne commence à vacciner sa population cette semaine, le transport du produit de Pfizer à -70°C sera un gros défi logistique au cours des mois à venir. Et il ne sera pas seulement relevé par des grands groupes mais aussi par des PME.

Spécialisé dans le secteur de la santé, le groupe Sofrigam fournit des emballages réfrigérés pour de grands laboratoires pharmaceutiques comme Sanofi, GSK, Pfizer ou BMS ou des transporteurs comme DHL.

« Aujourd'hui, nos équipes de développement font ce qu'elles font d'habitude en deux fois moins de temps. Nous sommes dans une course contre la montre pour dimensionner et qualifier, selon les standards en vigueur*, les emballages destinés aux vaccins »

explique Gilles Labranque, le patron du groupe.

Read the full article

Your privacy is our priority. Our site uses cookies for audience analysis purposes. You can accept or refuse the deposit of cookies.