Choisir une solution isotherme vraiment fiable : 4 pistes pour ne pas se tromper

Comment expédier vos traitements médicaux, produits biotechnologiques, biologiques ou chimiques en toute sécurité sous chaîne du froid ? Pas facile de s’y retrouver avec toutes les solutions d’emballages isothermes du marché ! Voici quelques pistes pour attester de la fiabilité de votre solution isotherme.

1. Un emballage qui répond à la réglementation en vigueur

Un même emballage isotherme n’est pas qualifié / adapté pour transporter tous types de produits. Par exemple, la réglementation concernant le transport de produits pharmaceutiques sous chaîne du froid est plus contraignante que celle du transport de produits agroalimentaires

Les produits de santé se présentent sous la forme de petits contenants, ils ont donc une masse extrêmement faible : leur remontée en température est plus rapide et particulièrement dangereuse. En revanche, les produits agroalimentaires ont une inertie thermique 4 fois supérieure à celle des produits pharmaceutiques thermosensibles.

Avez-vous choisi une caisse isotherme adaptée pour transporter votre produit ?

 

2. Des essais thermiques pour prouver le maintien en température

Essais thermiques d’un container isotherme

Test thermique d’un emballage isotherme

 

Si l’emballage n’est pas pré-qualifié, exigez le rapport de test qui apporte la preuve du maintien de la température sur la durée annoncée. Vous pouvez également demander à ce que l’emballage soit testé selon vos conditions de transport : 

  • Définissez votre circuit logistique afin de le soumettre à des tests en laboratoire de métrologie. 
  • L’emballage est alors confiné en chambre climatique et soumis à un environnement au plus proche des conditions climatiques extérieures définies (température, humidité). Des capteurs (enregistreurs de température) sont placés à des points stratégiques dans la zone de charge utile de l’emballage afin de relever la température tout au long du trajet. Cela permet de voir à quel moment le seuil critique des +8°C est atteint ou s’il y a des pics froids. 
  • Demandez la courbe de température. Elle vous apporte la preuve que l’emballage conservera vos produits à température sur la durée annoncée.

 

Votre emballage a-t-il subi des essais thermiques pour attester sa fiabilité ?

 

3. Une solution isotherme qualifiée = sécurité assurée

Mieux encore, privilégiez les emballages qualifiés ! 

Certains emballages isothermes sont vendus pré-qualifiés, ils ont déjà été testés, validés et qualifiés selon des profils standards Afnor ou Ista. L’emballage est donc testé selon le protocole de tests défini par la norme (Afnor pour une expédition en France, Ista pour de l’international). 

Un emballage qualifié vous permet d’obtenir un rapport d’essai ou un dossier de qualification reproductible et opposable en cas de litige.

Avez-vous choisi une solution isotherme qualifiée ? 

Laboratoire de tests thermiques Ater Métrologie

Ater Métrologie, le spécialiste des tests thermiques des emballages isothermes

 

Le laboratoire Ater Métrologie, partenaire Sofrigam, est spécialisé dans les essais thermiques des emballages isothermes. Son équipe et ses moyens matériels de pointe en font le laboratoire de référence en France pour les essais, la qualification et la validation des équipements de la chaîne du froid.

 

4. Un emballage labellisé : quel label pour le transport sous chaîne froide ?

label des emballages isothermes pharmaceutiques

Certicold, le label des solutions d’emballages sous chaîne du froid

 

Le label Certicold Pharma a été lancé en 2014 : il s’agit d’un label de qualité des solutions d’emballage et de transport sous chaîne du froid destinés aux produits de santé. Il a été créé par le Cemafroid pour permettre aux utilisateurs d’opter pour une solution isotherme performante thermiquement et mécaniquement, et qui répond aux exigences réglementaires (BPD 2013, Afnor NF S 99-700) et environnementales (conformité aux indicateurs de performance environnementale : gaz à effet de serre, destruction de la couche d’ozone et épuisement des ressources).

Votre solution isotherme est-elle labellisée Cemafroid ?

 

Réglementation, essais thermiques, qualification, label : ces indicateurs vous permettent d’être assuré(e) de la fiabilité de la solution isotherme choisie. 

Cependant, même avec un emballage parfaitement stable au niveau de la température, attention aux coûts induits : certains emballages nécessitent une importante quantité de froid. Ils sont donc plus lourds, pour un volume utile considérablement faible. Privilégiez des emballages qui vous permettent d’optimiser vos expéditions

Le respect de votre vie privée est notre priorité. Notre site utilise des cookies à des fins d’analyse d’audience. Vous pouvez accepter ou refuser le dépôt de cookies.